Ressources du Bonheur au travail

Les réflexions de la Fabrique Spinoza sur le bien être au travail

Pour la Fabrique Spinoza, le bien-être au travail est un des sujets piliers de sa réflexion, conjointement avec la Science du Bien-être et les Indicateurs de développement.

Nous considérons ce sujet comme essentiel car, d’une part, le travail est la 3e activité d’une vie après le sommeil et la télévision, d’autre part, c’est un des sujets où l’alignement entre les enjeux économiques et humains est le plus manifeste. La Fabrique Spinoza approche le sujet sous les angles ci-dessous.

 

Quelques rapports de la Fabrique

 

Wiki Bet de la Fabrique Spinoza

Régulièrement des citoyens de la Fabrique Spinoza se rassemblent en un groupe de travail et identifient ou imaginent des pratiques favorisant le bien-être au travail. Elles sont rassemblées en un « Réservoir » de pratiques, en permanente construction, le « Wiki » du Bien-Être au Travail.

 

Guide pratique des outils de mesure de bien être au travail

Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

L’Accord National Interprofessionnel  “Vers une politique d’amélioration de la qualité de vie au travail (QVT) et de l’égalité professionnelle”, conclu le 19 juin 2013  entre la CGPME, l'UPA, le MEDEF d'une part, et la CFDT, la CFE-CGC et la CFTC d'autre part, s’articule autour d’une approche transversale de la qualité de vie au travail en lien avec la compétitivité de l’entreprise qui est mise en œuvre, à titre expérimental, jusqu’au 31 décembre 2015.

 

L'accord du 19 juin 2013

 

 

 

 

 

OCDE : Comment va la vie ?

Nos vies s’améliorent-elles ? Quel rôle les politiques peuvent-elles jouer à cet égard ? Mesurons-nous les bons paramètres ? L’Initiative du vivre mieux de l’OCDE et le programme de travail sur la mesure du progrès répondent à ces questions. Ils permettent de comprendre ce qui contribue au bien-être des individus et des pays, ainsi que d’identifier comment susciter plus de progrès pour tous.

ANACT

Hisser les conditions de travail au rang des facteurs de performance et compétitivité des entreprises, tel est l'axe stratégique prioritaire de l'Anact.

Aujourd'hui, l'Anact agit, avec tous les acteurs de l'entreprise, pour une amélioration systématique des conditions de travail en partant des conditions concrètes d'exercice de l'activité des salariés, pour mieux agir sur la conception des organisations du travail.

Association française et francophone de psychologie positive

L’Association Française et francophone de Psychologie Positive (AFfPP) est une association de loi 1901 et sans but lucratif. Notre vision est d’améliorer la santé psychologique de tous les français et françaises grâce à la recherche et à l’application de la psychologie positive à travers la France. Nous représentons des chercheurs et des universitaires qui sont engagés dans la recherche rigoureuse dans le domaine de la psychologie positive et nous travaillons aussi avec des praticiens afin d’assurer un niveau élevé d’application de la psychologie positive.

Organisation internationale du travail

Le travail est un facteur clé du bien-être économique des individus. Plus qu’une source de revenus, le travail contribue au progrès socio-économique et renforce les individus, leurs familles et leurs communautés. Ces progrès ne sont néanmoins possibles que si ce travail est décent. Le travail décent résume les aspirations des êtres humains au travail.

Grenoble Ecole de Management

La chaire Mindfulness, Bien-être au travail et Paix économique a pour mission est de contribuer au développement des connaissances, des pratiques et des formations centrées sur la gestion du stress au travail, le bien-être, le développement personnel des managers, l’évolution des modes de management et l’appréhension d’un nouveau modèle économique centré sur les plus hautes valeurs humaines et sur l’ambition d’une paix économique au profit d’une création de richesses partagées dans un environnement durable.

Rapport Gollac - Mesurer les facteurs psychosociaux de risque au travail pour les maîtriser

Un collège d'expertise, constitué par l'INSEE et coordonné par Michel Gollac, identifie six grands types de facteurs de risques psychosociaux au travail. Il propose au ministre du Travail de mettre en place des indicateurs nationaux pour suivre leur évolution, et la réalisation d’une première enquête complète en 2015. Les facteurs psychosociaux de risque au travail identifiés sont relatifs àl’intensitédu travail et au temps de travail, aux exigences émotionnelles, àune autonomie insuffisante, à la mauvaise qualité des rapports sociaux au travail, aux conflits de valeurs et àl’insécurité de la situation de travail.

Rapport Lachmann - 10 propositions pour améliorer la santé psychologique au travail

Henri Lachmann, président du Conseil de surveillance de Schneider Electric et vice-président de l'Institut Montaigne, Christian Larose (CESE) et Muriel Pénicaud (Danone) ont remis le 17 février un rapport sur la prévention du stress au travail au Premier ministre : "Bien-être et efficacité au travail".

Please reload

© 2014 - Les journées du bonheur au travail. Fabrique Spinoza.fr - Tous droits réservés. 

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • YouTube classique
  • imgres.jpg